01 février 2007

La galerie Norbert Pastor expose la nouvelle génération

lesueur2005_1Pour son premier vernissage de l'année 2007, la galerie niçoise propose une exposition de groupe réunissant les oeuvres de Natacha Lesueur, Marie-Eve Mestre et Bruno Pelassy.

Quarantaine n'échappe pas à la tendance actuelle de l'art contemporain. Son originalité, c'est peut-être de mélanger, dans une galerie divisée en trois pièces, les oeuvres, très variées, de trois artistes français. « Ils se connaissaient bien », souligne Diane Pigeau, responsable de la galerie. Exposer une vision collective plutôt que faire apparaître une thématique.

Corps marqués

Dès lors, trouver un nom à l'exposition devenait secondaire. C'est en tombant sur une photographie de Natacha Lesueur, l'artiste la plus connue du trio, qu'est venue l'idée de Quarantaine. La photographie, placée au centre de la galerie représente un motard, allongé, torse nu, casqué, les yeux ouverts, le mot « quarantaine » écrit en crème de patisserie sur la visière. Pour l'artiste, le corps humain est un support à part entière. En noir et blanc ou en couleur, chaque partie de son anatomie est mis à l'épreuve : portraits de visages endormis marqués par le passage une plume, de torses utilisés comme table de salle à manger, de jambes et de pieds masculins trop grands pour des chaussures féminines. Le public, 14_pelassyvenu en nombre, apprécie malgré les difficultés de circulation à l'intérieur de la galerie.

Trois créateurs de la nouvelle génération

Avec ses collages montrueux (« Fraîchement configurée », 1999), ses sculptures humanoïdes en paraffine, Marie-Eve Mestre propose, quant à elle, des oeuvres expérimentales. Bruno Pelassy, lui, habille ses parures intriguantes de bijoux et de perles. Décédé en 2002 à l'âge de 36 ans, il aurait quarante-et-un an cette année. Si le titre Quarantaine peut y faire allusion, Diane Pigeau refuse de définir l'exposition uniquement comme un hommage commémoratif : « Le terme "quarantaine" est polysémique » et peut se rapporter à l'isolement, l'exclusion.

La galerie Norbert Pastor, créée en avril 2006 par un médecin et collectionneur, porte le nom de son fondateur. Avec Quarantaine, elle expose, jusqu'au 17 mars prochain, les oeuvres de trois artistes créateurs de la nouvelle génération.

Baptiste Barbe

 

En savoir +
Galerie Norbert Pastor
6 rue Valperga
06000 Nice
Horaires : du mardi au samedi de 11h à 19h
Tél : 04-93-80-83-52

Posté par baptistebarbe à 12:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La galerie Norbert Pastor expose la nouvelle génération

    mestre du rien

    les pauvres petits collage de cette vieille ado ne sont que le fruit d un ennuis bien comunicatif
    en premirere année des beaux-arts on est deja capable de deplacements plus fins
    cette vieille idiote n est qu un pauvre symtome du pire

    Posté par verna, 12 février 2007 à 20:47 | | Répondre
Nouveau commentaire